François Vivier Architecte NavalGo to English
Autres créations : Bateaux à moteur et à vapeur

Sont décrits ici, par taille croissante, les bateaux de plaisance à moteur ou à vapeur réalisés le plus souvent à l'unité. Les plans de ces bateaux ne sont pas assez complets pour les proposer à la construction amateur mais il m'est toujours possible de les compléter ou mettre à jour, ou encore de dessiner des bateaux qui s'en inspirent. Aller voir la page correspondante de mon catalogue pour les plans directement disponibles.

Keltia
Long. coque:
4.96 m Largeur:
1.54 m Poids lège:
450 kg environ
Puissance:
2 ch environ

Keltia Machine à vapeurLa propulsion à vapeur a aussi ses adeptes. Voilà une autre façon de garder la mémoire de bateaux disparus. Le constructeur de canot à vapeur doit savoir mêler le goût pour le travail du bois et la passion de la mécanique.
La vapeur est produite par une chaudière brûlant du fioul ou même un matériau plus traditionnel (bois ou charbon). L'énergie thermique est transmise à la ligne d'arbre par une machine à piston. A la différence du moteur à explosion, la propulsion à vapeur ne se manifeste que par divers  sifflements et bruits mécaniques atténués qui ravissent l'oreille du nostalgique. La puissance est faible, mais la grande hélice tournant lentement donne un rendement infiniment supérieur à celui d'un moteur hors-bord.
Cela rend ces bateaux très agréables pour la navigation en rivière et c'est en réponse à une demande d'un groupement d'amateur que j'ai dessiné le plan joint. Le bateau est construit à clin de contreplaqué de 9 mm suivant une technique maintenant éprouvée.
Deux exemplaires sont en construction, et j'ajouterais ce plan à mon catalogue quand ils seront terminés.
Vpir le blog du constructeur de Keltia.
Voir le site des "amateurs de bateaux à vapeur".

A noter que ce bateau est aussi tout à fait adapté à une propulsion électrique.

En Aventur Doue
Long. coque:
6.56 m Largeur:
2.65 m Déplacement:
2.7 t
Voile au tiers:
28 m²

En Aventur DoueLes formes traditionnelles font aussi de beaux canots à moteur, confortables à la mer, parfaitement adaptés à la pêche et, je l'ajoute volontier, autrement plus sympathiques que les trop nombreux bateaux en plastique qui remplissent nos ports.
C'est à la demande d'Yvon Clochet, à Tréguier, que j'ai dessiné ce canot pour un de ses clients.
J'ai aussi prévu une voile au tiers pour se déhaler tranquillement par vent favorable, mais le bateau reste essentiellement conçu pour le moteur.

Chaloupe école aviron et moteur
Long. coque:
8 m Largeur:
2.16 m Poids lège:
1.1 t
Motorisation Diesel:
10 ch

La Marine Royale Belge recherchait pour sa base de Zeebruge deux chaloupes destinées à remplacer des bateaux vieillisant et qui permettraient l'apprentissage à la fois de l'aviron et de la manoeuvre au moteur. Des contacts pris lors d'un salon aux Pays-Bas avec Canotage de France (aujourd'hui disparu) ont débouché sur une proposition basée sur la carène existante des Yoles Morbihan et répondant à la spécification technique du client. Le marché a été emporté grâce à l'esthétique du bateau et ses qualités à l'aviron, la concurrence proposant des bateaux surtout basés sur des coques de canots de sauvetage.
J'ai reconçu l'amménagement du bateau, l'intégration de la propulsion et assisté le chantier pour répondre à une offre d'une grande administration avec clause d'assurance de la qualité. La coque a été moulée en polyester par Rhuys Plastique à Arzon et le montage s'est fait au chantier Canotage de France.
Les deux chaloupes ont été livrées à la Marine Belge au printemps 2004.

Haut | Accueil