Montage de l'ossature en 15 jours après réception des pièces en découpe numérique Noter l'habillage des cloisons : tasseaux supports des élements d'emménagement. Les fond d'équipets servent à maintenir le bon espacement des cloisons La fausse-étrave est lamellée sur l'ossature, puis mise de coté en attendant la pose du bordé L'aileron de lest est en contreplaqué, intégré à la charpente axiale. Le premier pli du tableau est muni de mortaises pour s'encastrer dans les cloisons longitudinales
L'aileron de quille est soigneusement stratifié Des encoche sont prévue à la découpe numérique pour recevoir les lisses de bordé. Noter la très belle qualité du contreplaqué de bouleau Le tube de jaumière (pour la mèche de gouvernail) est intégré à la charpente axiale en contreplaqué, collée autour Le bordé de fond en CP de bouleau 12 mm est posé. On trace le profil des plis verticaux sur les flancs Pose du premier pli. Une feuillure est pratiquée dans le bordé de fond pour recevoir le deuxième pli La coque est bordée et ponçée
On obtient rapidement une belle coque en forme en contreplaqué ! Le mannequin est conçu pour faciliter le retournement du bateau sans moyen de levage Le cockpit, juste après retournement La zone milieu avec les varangues en chêne massif. Le bordé de fond est constitué d'un seul panneau de CP 12 mm Vers l'avant La partie supérieure du bordé est en deux plis de contreplaqué de bouleau de 6.5 mm
Le bordé dépasse au-dessus de la serre-bauquière pour constituer un petit pavois Présentation du moteur hors-bord électrique Torqeedo Le moteur dans son puits Le mât est réalisé suivant le technique "bec d'oiseau", creux sauf aux extrémités Gouttières pour le drainage des coffres de cockpit La même chose vue vers l'axe du bateau. Un support est prévu pour le remplissage de la caisse à eau intégrée
Cockpit vu vers l'arrière. Noter la découpe du tableau pour le moteur Sous la couchette bâbord du carré, un epace est réservé à la gaine d'évacuation des gaz de combustion du réchaud/chauffage Wallas Caisse à eau 60 litres sous le pied de la couchette tribord Pose du bordé de pont Pose du bordé de pont Les chants de CP sont protégés par une latte de bois massif collée époxy et fixée avec des pointes en composite (cloueuse à air comprimé)
Une fois ajusté, le pont est peint sur sa face inférieure en réservant les zones de collage. Les doublantes pour accastillage sont déjà en place Le ponté de rouf est lammellé sur un mannequin Mannequin pour lameller les hiloires de rouf en deux plis de chêne massif Collage des hiloires de rouf C'est bientôt fini ! Sortie du chantier
Mise à l'eau Il flotte !